L’Histoire de Luc

Juillet 2007, Luc, tout juste diplômé en « Boulangerie » débute seul la production de galettes 100% artisanales sous le nom de « Galettes de Luc ».
Grâce à un produit d’exception, ultra-frais et réalisé entièrement de façon artisanale, Luc conquiert rapidement le palais des gourmets.

« La passion et le plaisir de la galette m’ont été transmis par ma grand-mère maternelle : Marraine Jeanine.

Dès mon plus jeune âge, je passe de nombreuses heures à ses côtés pour réussir de bonnes galettes.

L’odeur de la pâte et de la cuisson me rappellent de nombreux souvenirs :
-“Luc, savonne tes mains.”
-“Luc, elles vont coller si tu oublies d’huiler le fer,…”
-“Mais Luc, laisse-les cuire un peu plus longtemps, elles sont trop pâles, Bon Dieu de Bon Dieu!”
-“Bien voilà, tu as réussi : ça sent le brûlé, deux galettes pour les poules.”
-“MAIS ARRETE DE MANGER TROP DE PATE : TU VAS AVOIR UNE INDIGESTION !!! ”
-“Ecoute les cuire.”
-“Aïe, tu t’es brûlé : vite, un bisou”

Grâce ma grand-mère, je me suis approprié une tradition culinaire belge : la galette.

Grâce à elle, je confectionne de manière artisanale, chaque jour, des produits simples et savoureux tout en garantissant la qualité.

C’est pour moi un réel plaisir de partager le résultat d’un savoir-faire familial traditionnel ardennais.

La qualité se goûte, la différence se savoure. (Cela n’a rien à voir avec un produit industriel).

L’histoire de l’entreprise

2007 : Son diplôme de boulanger en poche, Luc Mathot démarre son activité dans le village de Celles.
2009 : Il engage son premier ouvrier, un ami d’enfance, et déménage dans un nouveau bâtiment.
2010 : Ses activités se développent et Luc s’entoure de jeunes motivés et dynamiques de la région.
2011 : De nouveaux challenges se profilent à l’horizon. Luc optimise son outil de production.
2012 : Il engage une déléguée commerciale.
2015 : Il construit ses propres ateliers d’une superficie de 1200m². Son équipe s’agrandit et compte une dizaine de personnes.
2017 : Il obtient sa première certification IFS FOOD au niveau supérieur de 99,31%
2018 : Luc élargit sa gamme avec une nouvelle sorte de galette : La quatre- quarts au beurre.
2019 : Luc décide de passer au vert en construisant une éolienne pour produire l’électricité en suffisance pour son activité.
Aujourd’hui, il emploie 17 personnes et s’ouvre à l’internationalisation.